Sign in / Join
woman in black tank top

Quels sont les différents types de culotte pour femme ?

Les dessous sont les premiers vêtements au contact de notre corps. Pour un confort optimal, il est essentiel pour chaque femme de trouver le modèle de culotte avec lequelle elle se sent à l’aise. Quelles sont les différentes formes possibles ? Quels sont les critères importants pour les femmes au moment de choisir ?

Culotte pour femme : quels sont les différents modèles ?

Taille haute, taille basse, en dentelle ou en coton, une gamme de culottes pour femme comprend de nombreux modèles. Quels sont les plus fréquents ?

Lire également : 5 vestes pour un look tendance cet hiver : osez le style !

La culotte classique

La culotte classique est une pièce de lingerie relativement couvrante sans pour autant être taille haute. Sa forme est synonyme de confort au quotidien. La culotte classique peut être sage, sans pour autant mettre de côté la féminité de celle qui la porte.
Elle se décline ainsi en coton, mais également en dentelle. Elle peut même jouer ne pas être totalement opaque et jouer avec la transparence, par exemple de chaque côté des hanches.

La culotte taille haute

Avec son côté un peu vintage ultra tendance, la culotte taille haute revient à la mode. Ce modèle se distingue de la culotte classique par sa forme plus enveloppante. Ce type de lingerie peut-être plus ou moins échancré au niveau des hanches.

A lire en complément : Zoom sur le blouson de baseball

La culotte taille haute existe également dans une version gainante. Elle permet alors de redessiner et affiner sa silhouette.

Loin d’être un tue-l’amour, la culotte taille haute ne ressemble en rien à celle qui se faisait il y a quelques décennies. Aujourd’hui, elle est glamour, et peut même se faire très coquine.

Le string

Faut-il encore présenter le string ? Ce dessous réduit à sa plus simple expression met en valeur les formes pour une silhouette parfaitement dessinée. Loin d’être un basique, il se réinvente sans cesse et sait se faire invisible.

Le tanga

Le tanga ressemble beaucoup au string. Toutefois, cette lingerie féminine est plus couvrante au niveau du postérieur qu’elle pare souvent de dentelle. C’est un dessous invisible comme le string, mais plus sage et plus glamour.

woman in black and white floral bikini

Le shorty

Le shorty est un dessous très à la mode depuis quelques années. A mi-parcours entre le short et le tanga, cette lingerie joue souvent avec les matières et la dentelle. Irrésistiblement féminin, le shorty est plus ou moins échancré. Dans tous les cas, la “culotte garçonne” sublime le fessier.

Le hipster

Le hipster est un sous-vêtement féminin généreusement échancré et plutôt taille basse. Il se décline de nombreuses façons, parfois de manière couvrante, parfois plus léger, à la manière d’un tanga.

Le boxer

Le terme de boxer renvoie évidemment au caleçon pour homme. En effet, ce dessous pour femme en est inspiré puisqu’il descend sur les cuisses. Toutefois, c’est beaucoup moins que la version masculine. La taille est également plus basse pour renforcer la féminité de celle qui le porte.

Enfin, c’est un dessous très apprécié pour son généreux confort. Pour autant, il sait se faire discret et invisible sous les vêtements.

Lingerie féminine : quels sont les critères importants pour les femmes ?

Une enquête réalisée récemment montre qu’il y a un décalage entre la lingerie que les femmes aiment porter, et ce que les hommes apprécient. En effet, pour la gente masculine, lingerie est nécessairement synonyme de séduction. Pour les femmes, c’est certes important, mais c’est loin d’être le seul critère au moment d’acheter.

En effet, les femmes ont tendance à privilégier les dessous qui sont à la fois glamour et confortables. Avec la couleur, ce sont d’ailleurs les trois principaux critères au moment de renouveler sa garde-robe. Pour les hommes, la priorité est très différente car c’est le glamour et le sexy qui sont les aspects les plus importants.

L’importance de changer de dessous quotidiennement

Une autre étude montre que nous ne sommes pas tous égaux vis-à-vis de l'hygiène. Marie France dévoile ainsi que près d'une femme sur 5 de change pas de sous-vêtements tous les jours. Un chiffre qui peut surprendre. Pourtant, c’est un basique de l’hygiène corporelle, au même titre que de se laver les mains plusieurs fois par jour par exemple.

Il est pourtant essentiel de changer ses dessous de manière quotidienne pour une hygiène intime irréprochable. Ne pas s’y plier peut avoir des conséquences désagréables car le textile emmagasine transpiration et bactéries en tous genres.