Sign in / Join

Dormir en soutien-gorge ?

Le soutien-gorge est un élément qui reste indispensable pour de nombreuses jeunes filles. Aussi, elles sont plusieurs à le garder, même pour dormir. Que ce soit par confort ou par habitude, les raisons restent propres à chacune. D’ailleurs, selon une certaine rumeur, garder le soutien-gorge pour dormir permettrait d’avoir des seins plus fermes, ce qui incite de nombreuses personnes à s’adonner à cette pratique. Alors, est-ce une bonne idée de passer la nuit avec ce sous-vêtement ? Les réponses dans cet article.

Le soutien-gorge est inutile pour soutenir la poitrine durant la nuit

Nombreuses sont les femmes avec une poitrine relativement volumineuse qui dorment avec un soutien-gorge. Selon elles, la raison réside dans le fait que cette pratique permet d’éviter le relâchement des seins. Toutefois, il a été prouvé que le soutien-gorge n’a aucun impact sur l’élasticité de la peau, mais surtout qu’il ne constitue pas une garantie pour avoir des poitrines fermes. Bien que ce sous-vêtement assure soutien et confort durant la journée, le cas est différent durant la nuit, surtout s’il est question d’un modèle avec armature.

A lire en complément : Quelle montre pour homme choisir en fonction de son style ?

En réalité, le port de soutien-gorge en position couchée peut exercer davantage de pression sur les nerfs, les ganglions lymphatiques et la circulation sanguine. Aussi, selon les médecins, dormir avec un soutien-gorge s’avère inutile. En somme, la nuit est l’occasion idéale pour laisser la poitrine respirer, mais surtout de laisser le sang circuler librement. Il est ainsi préconisé de dormir sans soutien-gorge.

La répercussion néfaste du soutien-gorge sur la circulation du sang et la peau

Durant la nuit, le corps effectue de nombreuses activités. Entre autres, durant votre sommeil, il se débarrasse naturellement de ses toxines par le biais du drainage lymphatique. Cependant, dormir avec la poitrine comprimée dans un soutien-gorge réduit considérablement le flux sanguin, et gêne par conséquent l’élimination de ces toxines. Il est également important de noter que le port de soutien-gorge augmenta la température des seins, ce qui aura également un effet néfaste sur la circulation du sang. Aussi, pour assurer la bonne circulation de la lymphe, il est conseillé de laisser les seins libres durant la nuit. Ils seront ainsi libres de tout mouvement.

A lire également : Quel cadeau offrir à votre filleule ?

Par ailleurs, porter un soutien-gorge en permanence peut également provoquer des problèmes au niveau de la peau. Entre les irritations et les démangeaisons, cette pratique peut s’avérer particulièrement nocive. En réalité, comprimer les seins dans un soutien-gorge jour et nuit ne leur permet pas de respirer correctement. Il s’avère ainsi préférable de ne pas porter ce sous-vêtement plus de 7 heures consécutives.

Les exceptions relatives au port de soutien-gorge

Dans l’ensemble, il existe toujours des exceptions selon la morphologie et la situation de chaque femme. En effet, certains spécialistes proposent le port de soutien-gorge durant la nuit aux femmes qui souffrent de mastopathie, à celles qui ont subi une opération ou celles qui allaitent. Dans ces cas précis, le soutien-gorge sert surtout à soulager la poitrine des éventuelles douleurs provoquées durant le sommeil. En principe, lorsque les seins sont trop lourds, ils tirent sur la peau, ce qui peut diminuer son élasticité. Aussi, il est préconisé de porter un soutien-gorge spécialisé en fonction de la situation. Il est notamment possible de choisir entre un soutien-gorge post opératoire, un soutien-gorge de sport ou un soutien-gorge d’allaitement en fonction des cas.

Le confort apporté par le soutien-gorge

En somme, le soutien-gorge n’est pas spécialement nécessaire durant la nuit, sauf recommandation spéciale du médecin. Toutefois, l’important est d’abord de vous sentir à l’aise pour améliorer votre sommeil.

Aussi, si vous décidez quand même de dormir avec un soutien-gorge, il est recommandé de choisir une matière légère, douce et respirante. Il est notamment possible d’opter pour un modèle en triangles ou sans armature pour éviter de comprimer la poitrine ou de causer des irritations durant la nuit. Vous pouvez également choisir les brassières ou les soutiens-gorges post opératoires qui s’adapteront parfaitement à votre morphologie.